Histoire
Cette très ancienne paroisse qui existait dès le xie siècle est devenue une petite seigneurie détachée de la baronnie d'Auros au début du xvie siècle. Après avoir appartenu à la famille d'Alis, elle a été achetée par les chartreux de Bordeaux.

À la Révolution, la paroisse Saint-Sulpice de Brannens forme la commune de Brannens.
Histoire de Brannens
Aujourd'hui Brannens fait partie de la Communauté de communes du Réolais en Sud Gironde.

L'église Saint-Sulpice
L’église Saint-Sulpice de Brannens, bel édifice roman, voit ses origines remonter au XIe siècle, avec un très élégant chevet bien appareillé.

Le chevet semi-circulaire en pierre de taille est souligné par de fines colonnettes s’arrêtant bien avant la corniche. Les trois fenêtres sont bordées d’un décor de billettes. Construit au XIIe siècle, ce chevet se raccorde au mur sud du XIe siècle.

Le bas-côté nord-est ajouté au XVe siècle pour s’adapter à une augmentation de la population après la guerre de Cent Ans. Le clocher-arcade abrite l’une des plus anciennes cloches du pays, qui est datée de 1522.

Il faut descendre cinq marches pour pénétrer dans l’église. La nef mène à un chœur roman présentant un arc triomphal qui, par son étranglement, permet d’ajouter deux autels latéraux. Les chapiteaux romans de la retombée de l’arc représentent, au nord, deux animaux bicorporés, et au sud, le Christ bénissant d’une main et portant le Livre de l’autre. Un décor de palmettes prolonge les tailloirs. Des départs d’arcs peuvent donner à penser qu’un voûtement, non réalisé, est un temps prévu.

Les importantes restaurations de l’église Saint-Sulpice de Brannens ont été inaugurées officiellement en 1989.

Elle abrite une cloche de bronze qui date de 1511 et est classée à l'inventaire des monuments historiques depuis 1903.
L'église Saint-SulpiceLe chevet de l'égliseLe chevet de l'égliseLe portail de l'égliseCloche